• Vous l’avez très certainement remarqué dans les anime que vous regardez, les japonais ont pour coutume d’ajouter des suffixes de politesse lorsqu’ils s’adressent à une personne. Nous allons vous présenter les différentes marques de respect utilisé au japon selon leur rang ou leur condition.

     <?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p></o:p>

                Les suffixes honorifiques ne s’utilisent jamais pour parler de soi-même, sauf si l’on veut amuser le public.

    Commençons avec les plus courants :

    -          San : Il est utilisé pour des adultes de rang égal ou supérieur au sein. Traduit par Madame, Monsieur en français mais ceux-ci n’est pas totalement juste car le suffixe San peut-être utilisé à la fin de nom d’objets ou d’animaux tout particulièrement par les enfants ex : neko-san

    -          Chan : Plus familier, il est utilisé pour les enfants en jeune âge et tout particulièrement pour les filles. Ce terme est aussi utilisé par les enfants pour leurs animaux ou objet favori.

    -          Kun : Utilisé pour les adolescents et jeunes hommes ayant passé l’âge du Chan. Il est plus respectueux pour eux d’utilisé Kun que Chan qui est considéré comme enfantin. Rarement utilisé pour les femmes, seuls les hommes vraiment proches de la demoiselle peuvent employer Kun.

    -          Seinsei : Marque de respect envers les enseignants ou personnes qui ont acquis une renommé. Il signifie Maitre ou Professeur.

    -          Sempai : Désigne un élève plus âgé ou ayant un niveau d’étude plus avancé dans une matière ou une pratique sportive.

    -          Sama : très poli, il est utilisé pour les personnes de très haut rang ou de très haute condition.

    -          Chama : version enfantine de Sama, les enfants japonais accroche souvent le son « s » et le remplace par « ch »

    -          Kôkai ou koukai : l’opposé de Sempai. Si une personne à un Sempai alors celle-ci est Kôkai.

    -          Dono : ancien, il était couramment utilisé à l’époque des samouraïs. Suffxe très prétencieux, il n’est utilisé que dans les lettres à notre époque.

    -          Han : version Kansai ben de Chan. Le kansai ben est un patois parlé aux alentours d’Osaka autrefois.

    -          Obasan : Désigne une vielle dame ou une tante.

    -          Hime : Terme souvent associé à Sama. Il désigne une princesse ou une jeune fille de bonne famille.

    -          Jô ou Jou : selon le suffixe utilisé ensuite, cela s’adresse à une demoiselle de plus ou moins bonne famille.

    -          Nii : signifie frère, on peut ajouter San, Chan, Sama, Chama comme suffixe.

    -          Nee : signifie sœur, il s’utilise comme Nii.

    -          Jii : selon le kanji utilisé, cela peut-être grand père, vieux monsieur ou oncle

    -          Baa : grand mère


    7 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique